Le Festival international du monodrame féminin d’El Oued, dédié à la Palestine et à la comédienne algérienne Fatima Hlilou, a ouvert ses portes samedi à la maison de la Culture Mohamed Lamine Lamoudi, avec la participation de 17 pays.

Pour cette 3ème édition, seize pièces de théâtre ont été retenues « parmi 70 spectacles initialement proposés par une trentaine de pays arabes et étrangers », a indiqué le commissaire du Festival, Nabil Messai Ahmed.

« L’Algérie sera représentée à ce festival par deux œuvres traitant du quotidien du citoyen, dont le premier intitulé « SDF » de l’Association « Boudarga » et « Hawa (Eve) de la Coopérative de la renaissance Menailiya », a-t-il ajouté. 

A noter que durant les quatre jours de l’événement, des formations à la mise en scène, au théâtre de rue, à l’écriture dramaturgique, au métier de comédien ainsi qu’à l’expression corporelle ont été programmés par les organisateurs.