© crédit photo/ H.Lyes

Le chiffre est éloquent. Entre le 1 juin et le 1 août 2020, ce sont près de 8800 hectares de forêts qui sont partis en fumée suite aux incendies qui ont touché 36 wilayas en Algérie. Ce drame écologique a décidé, le 30 juillet, le Premier ministre Abdelaziz Djerad à mettre en place une cellule de veille chargée du suivi et de l’évaluation de l’évolution de la situation. Nous publions en intégralité le texte portant création de ladite cellule  : 

« Le Premier Ministre, Monsieur Abdelaziz DJERAD, a procédé le jeudi 30 juillet 2020, à l’Installation de la cellule de veille chargée du suivi et de l’évaluation en permanence de l’évolution de la situation de feux de forêts ainsi que de l’efficacité des dispositifs de prévention et de lutte prévus à cet effet.

Cette cellule de veille a pour rôle également d’enquêter sur les origines de ces feux et de mettre en œuvre toutes les dispositions de l’Etat pour protéger et sécuriser les populations et les biens.

Lors de l’installation de cette cellule de veille, il a été souligné que le bilan établi au 29 juillet 2020 fait état de 1082 foyers de feux totalisant une surface parcourue de 8165 hectares, dont 2691 hectares de forets, 3051 hectares de maquis et 2423 hectares de broussailles.

Le plus grand nombre de surfaces parcourues par les feux a été enregistré au cours de la dernière semaine de juillet.

Il a été constaté, par ailleurs, avec satisfaction, que ce bilan ne fait état d’aucune perte humaine et ce, grâce à la mobilisation, sans relâche, des services de la Direction Générale de la Protection Civile, de la Direction Générale des Forets et des pouvoirs publics. Il est à noter, également, que sur les quarante (40) wilayas faisant partie du dispositif de prévention et de lutte, seules quatre (4) wilayas d’entre elles n’ont pas connu de feux de forêts.

Par ailleurs, il a été prouvé qu’un certain nombre de départs de feux relèvent d’actes criminels et dont certains auteurs présumés ont été arrêtés.

Pour maitriser rapidement cette situation et contenir les incendies de forêts, Monsieur le Premier Ministre a donné les instructions et les orientations suivantes :

-La cellule de veille est présidée par le Ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, et composée de l’ensemble des secteurs concernés (Agriculture, Ressources en eau, Gendarmerie Nationale, Direction Générale de la Sûreté Nationale, Direction Générale de la Protection Civile, Direction Générale des Forêts),

-Des enquêtes doivent être diligentées rapidement concernant les feux de forêts dont les indices laissent présager des faits de nature criminelle,

-Il y a lieu d’établir rapidement un recensement de l’ensemble des moyens matériels disponibles et proposer, le cas échéant, un programme (immédiat, à court et à moyens termes) pour le renforcement du parc existant,

-Faire une évaluation objective du dispositif de prévention et de lutte contre les incendies de forêts en vigueur et proposer toutes les mesures permettant son amélioration et son efficience,

-Engager l’ensemble de nos moyens technologiques pour le renforcement de la surveillance aérienne et par satellite et l’amélioration du renseignement sur le départ des feux de forêts,

-Favoriser la solidarité citoyenne en mobilisant les riverains, les bénévoles et les associations civiles à l’effet de mieux renforcer la “surveillance humaine” et la prévention et la lutte contre les feux de forêts,

-Solliciter les autorités locales pour accélérer l’ouverture des pistes dans les forets ainsi que tous autres travaux facilitant l’intervention des moyens mobilisés,

-La Cellule de veille est chargée également de :

1- suivre et d’évaluer la situation des feux forets et d’en établir “un Bulletin quotidien”

2- réaliser une cartographie nationale des feux de forêts et d’affiner les statistiques y afférents

3- proposer toute mesure de nature à améliorer la prévention et la lutte contre les feux de forêts

4- mettre en place un plan de communication et d’informer régulièrement les populations de l’évolution de la situation.

Il a également chargé l’ensemble des secteurs concernés à réfléchir sur une nouvelle stratégie de prévention, d’anticipation et de lutte contre les feux de forêts qui s’articulera, notamment, sur la mobilisation et la fédération de l’ensemble des moyens possibles y compris les aspects liés aux moyens d’investigation et d’enquêtes.

Au titre de l’approfondissement et de l’enrichissement de cette stratégie, il a été retenu l’organisation d’une journée nationale consacrée à cette problématique.

Enfin, Monsieur le Premier Ministre a indiqué qu’un décret fixant les éléments de cette nouvelle stratégie sera élaboré de manière à donner à celle-ci les fondements juridiques et organisationnels nécessaires à sa mise en œuvre et à son suivi ».

.

Amale Hoummati