pompier luttant contre les incendies à Tizi Ouzou

La Direction générale des Forets (DGF) a décidé d’impliquer cet été- dans les premières interventions contre les incendies – les habitants proches des massifs forestiers, a indiqué la directrice de la protection de la flore et de la faune à la DGF, Ihlam Kabouya.

« Ces dispositions consistent en premier lieu à faire bénéficier les jeunes habitants dans les villages situés à proximité des massifs forestiers de formation pour qu’ils puissent entamer la première intervention contre les feux de forêt et protéger ainsi leurs vergers ou leurs terrains agricoles », a expliqué sur les ondes de la Radio nationale Mme Kabouya.

Elle a par ailleurs ajouté que des instructions ont été données aux walis pour qu’ils installent « des points d’eaux additionnels » permettant aux hélicoptères et à certains avions bombardiers « de s’approvisionner ». 

En ce qui concerne les autres mesures mises en place, la responsable à la DGF a souligné l’importance d’étendre – en collaboration avec l’Office national de la météorologie – la cartographie des incendies « à tout le territoire national ». 

« Le pays détient une cartographie qui a besoin d’être élargie notamment par l’amélioration des cartes de sensibilité aux incendies et par la surveillance des alertes », précise-t-elle.

Elle a également proposé l’installation « de caméras de surveillance dans certains massifs éloignés » qui serait, selon elle, « bénéfique » dans l’aspect préventif. 

Pour rappel, l’Algérie a connu à l’été 2021 une vague d’incendies sans précédent – dans 26 wilayas du nord du pays – qui a causé la mort de 90 personnes et provoqué la perte de dizaines de milliers d’hectare.