Le Debrief Sports

CAN Handball 2024

La sélection algérienne de handball a largement battu (23-30) son homologue du Maroc lors de la troisième journée de la phase de poule de la CAN 2024, en Egypte.Le Sept national a dominé la rencontre de bout en bout grâce à une défense agressive et à des attaques placées qui ont souvent fait mouche. Le score aurait pu être plus lourd si le gardien marocain Yacine Idrissi n’avait pas sorti le grand jeu à de nombreuses reprises. Dans ce match, les camarades Khelifa Ghedbane, auteur lui aussi de plusieurs parades décisives, ont rejoint le vestiaire un avantage de trois unités (13-16).

Après la pause, l’Algérie n’a pas baissé de régime. Mieux, les protégés de Farouk Dehili se sont progressivement détachés pour compter jusqu’à neuf buts d’avance, à la soixante dixième minute (19-28). Malgré quelques maladresse de fin de rencontre, le score se stabilisera avec une marge confortable pour les Champions d’Afrique 2014 (23-30).

Grâce à ce nouveau succès El Khadra a bouclé sa phase de poule par trois victoires ( 31-27 face au Gabon, 34-17 contre la Libye), en étant invaincue. Mardi, les coéquipiers de Messaoud Berkous affronteront, en quart de finale, la RD Congo.

CAN 2024 Cote Ivoire

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), M Walid Sadi, a déclaré que la victoire face à la Mauritanie, mardi (21h) – pour le compte de la troisième et dernière journée de la CAN 2024 dans le groupe D -, était indispensable.

« Nous abordons le match face à la Mauritanie avec l’intention de l’emporter. Le point décroché hier samedi dans le temps additionnel face au Burkina Faso nous a permis de revenir de loin », a indiqué M Sadi. 

Le président de la FAF a par ailleurs assuré que le nul contre les Etalons burkinabè avait permis aux joueurs d’être « désormais libérés sur le plan psychologique ».

Concernant la lettre de réclamation adressée à la commission d’arbitrage de la Confédération africaine (CAF), au sujet de la prestation de l’arbitre du match face au Burkina Faso, M Tom Abongile, le boss du football algérien a reconnu ne pas avoir eu de retour de la part de l’instance africaine.

« Nous n’avons encore reçu aucune réponse de la part de la CAF. La réclamation ne va pas changer le résultat du match, mais l’objectif est d’alerter l’instance continentale sur l’importance de garantir un arbitrage impartial lors des prochains matchs du tournoi », a-t-il précisé.

Et de conclure: « Il n’y aucun complot contre l’Algérie, mais l’arbitre de la VAR (le Gabonais Pierre Ghislain Atcho, NDLR) n’a pas assuré son rôle convenablement, en s’abstenant de saisir le directeur de jeu sur trois situations litigieuses en pleine surface ».

Football européen

Rafik Guitane a été heureux d’ouvrir rapidement la marque (2’) pour Estoril face à Arouca – son quatrième but dans le championnat du Portugal – grâce à un superbe lob intérieur du pied qui a fini sa course en lucarne. Malheureusement pour le franco-algérien, son équipe a été rejointe au score quelques minutes plus tard (8’) avant d’encaisser un second but – juste avant la pause ( 45’) – synonyme de défaite à domicile (1-2).

Ligue 1

Le MC Alger a consolidé sa place de leader – dix points d’avance sur le Paradou AC – en s’imposant d’une courte tête, vendredi au stade du 5 Juillet à Alger, face à l’US Biskra (1-0). Le Doyen s’est imposé en fin de match grâce à un but de Boucherit à la 78ème minute. Dans les autres rencontres de cette 14ème journée, le CS Constantine, l’ASO Chlef et Magra ont respectivement partagé les points avec Ben Akoun (1-1), Belouizdad (0-0) et Khenchela (1-1) tandis que le Paradou a dominé l’ES Setif (1-0). A noter que le MC Oran et l’USM Alger l’ont emporté en déplacement à El Bayadh (0-1) et à l’US Souf (1-3).

Karim Ait Yahia