©crédit photo/Imetal

Le Président de la république, M Abdelmadjid Tebboune a inauguré lundi après midi au Palais des expositions la Foire internationale d’Alger (FIA) dont la thématique cette année est : « une passerelle d’échanges et d’opportunités de partenariat et d’investissement ». 

Pour cette 55ème édition de la FIA, dont la Turquie est l’invitée d’honneur, le chef de l’Etat a eu droit à un exposé du ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, M. Tayeb Zitouni, qui a livré les premiers résultats de la politique nationale de promotion des exportations dans le cadre de la vision 2020-2030. 

Il s’avère que l’Algérie connait une « forte progression des exportations algériennes hors hydrocarbures » qui sont passées « de 3,8 milliards USD avant 2020 à 7 milliards USD cette année » mais  qui devraient bondir « à 29 milliards USD à l’horizon 2030 », a indiqué le ministre.

Il a poursuivi en rappelant que la Foire d’Alger a doublé, entre 2019 et 2024, le nombre de pays étrangers qui sont désormais au nombre de 30 participants. 

Une dynamique qui démontre, selon M Zitouni, « l’attractivité du climat des affaires en Algérie grâce aux réformes profondes concrétisées depuis 2020 », a-t-il précisé.

Alors que 700 entreprises nationales et internationales sont présentes jusqu’au 29 juin, dans des secteurs d’activité aussi variés que l’agriculture, l’agroalimentaire, l’industrie manufacturière, l’industrie pétrochimique, le BTP et les services, la FIA 2024 marque aussi le retour du Canada et de la République tchèque. 

A noter que 400.000 visiteurs sont attendus pour l’événement.

Mansouria Fodeili